Les corrections proposées

Cette page récapitule l'ensemble des corrections proposées par les contributeurs.

Les paragraphes correspondant ne peuvent plus être corrigés tant que leur correction proposée n'a pas été effectuée. Si vous trouvez une erreur dans une correction, patientez simplement, le temps que le verrou soit ôté.

Chapitre 3

Version actuelle Correction proposée Statut
- C'est façile de dire ça pour toit tu es immortel ... - C'est façile facile de dire ça pour toit tu toi qui es immortel ... immortel... En attente
Nos héros se dirigèrent vers le fond du tunnel, et virent une porte a fenêtre qui laissait passer un peu de lumière. A sa gauche était plaçé un digicode. Nos héros se dirigèrent vers le fond du tunnel, et virent une porte a à fenêtre qui laissait passer un peu de lumière. A À sa gauche était plaçé placé un digicode. En attente
- *Le digicode était relié à la porte par un petit câble noir. Il était le seul moyen de l'ouvrir, mais nos héros n'avait aucun moyen de savoir que le mot de passe était 2946 ...*, lut-il avec étonnement. - *Le digicode était relié à la porte par un petit câble noir. Il était le seul moyen de l'ouvrir, mais nos héros n'avait n'avaient aucun moyen de savoir que le mot de passe était 2946 ...2946...*, lut-il avec étonnement. En attente
Le digicode était relié a la porte par un petit câble noir. Il était le seul moyen de l'ouvrir, mais nos héros n'avait aucun moyen de savoir que le mot de passe était 2946 ... Le digicode était relié a la porte par un petit câble noir. Il était le seul moyen de l'ouvrir, mais nos héros n'avait n'avaient aucun moyen de savoir que le mot de passe était 2946 ... 2946... En attente
Seul Valou riait a sa blague. Les autres continuèrent de discuter. Seul Valou riait a de sa blague. Les autres continuèrent de discuter. En attente

Chapitre 4

Version actuelle Correction proposée Statut
- Oh zut ! Ils ont trouvé. s'exclama Jiyong. - Oh zut ! Ils ont trouvé. trouvé, s'exclama Jiyong. En attente
Ils étaient si concentrés qu'une voix féminine les firent sursauter. Ils se tournèrent tous en direction de l'endroit d'où provenait la voix. Ils virent alors apparaître derrière les caisses une femme d'apparence reptilienne à la peau violette et blanche se lever péniblement, visiblement souffrante. Ils étaient si concentrés qu'une voix féminine les firent fit sursauter. Ils se tournèrent tous en direction de l'endroit d'où provenait la voix. Ils virent alors apparaître derrière les caisses une femme d'apparence reptilienne à la peau violette et blanche se lever péniblement, visiblement souffrante. En attente
ShigeruM sortit son smartphone et y jeta un coup d'oeil. "Ça fait donc… Mamma mia ! 3 jours !" ShigeruM sortit son smartphone et y jeta un coup d'oeil.d'œil. "Ça fait donc… Mamma mia ! 3 jours !" En attente