Chapitre 8 : Pluie d'hélium liquide et souvenirs douloureux

Ishimaru profita de l’inattention de Saucisson pour se faufiler vers le fond de la grotte et délivrer silencieusement Clem de ses chaînes. Elle sursauta dans un grand bruit lorsqu’elle l’aperçut du coin de l’œil, mais le morceau de charcuterie s’éloignait, clopinant, vers une table un peu plus loin. Il ne semblait avoir remarqué ni la présence de la Yoshi, ni du reste du groupe, bien que tous fussent parfaitement visible.

Jiyong remarqua alors Patapizza, tout près de lui, inconscient. Il s’en approcha et le scruta du regard. Soudain, il fit un brusque mouvement de recul, manquant de peu Deuch’ qui s’était approché également, et eut un haut-le-cœur : le pauvre spaghetti était coupé en deux, laissant voir… eh bien… pas grand chose, puisque c’est un spaghetti…

Deuch’ analysa le corps inanimé et, après quelques cliquetis, dit simplement :

— Ils sont vivants.

— Ils sont ?! Fit Jiyong.

— Oui, ils sont.

This junket to Vegas once again proves WITHOUT a doubt … ; we do ;&0#39nt have a revenue problem in this country … ;we have a MASSIVE wasteful spending problem. Cut EVERY Federal department & ; program by 15% and nothing of note would change other than screaming and hand ringing from the PIGS at the teat.

Un long silence se fit, pendant lequel tous se demandèrent ce qu’il venait de se passer. Sauf Deuch’ qui semblait préoccupé.

— Euh, se risqua informaticienzero… c’était quoi, ça ?

— Un spammeur, répondit Deuch’.

— Hein ?

— Sur le site. Un bot semble avoir outrepassé le captcha.

Un nouveau silence se fit. Ils avaient complètement oublié que leurs actions étaient influencées par les rédacteurs du site. Une ligne apparut d’ailleurs soudain sur la page : Patapizza se réveilla alors.

Patapidza se réveilla alors.

3 participants sur ce chapitre \o/